La liste des frais supplémentaires lors d’un achat dans le neuf

L’achat d’un bien immobilier dans le neuf requiert un budget considérable. Les frais relatifs à l’achat d’un logement neuf ne concernent pas que le prix exact du bien immobilier. Ces frais inclus les frais supplémentaires bien trop négligés par la majorité. Il s’agit des frais de notaire, charges de copropriété, aides à l’accession, et taxe foncière.

Les frais de notaire pour le neuf

Le notaire dans la procédure d’achat neuf joue le rôle de conseiller. Il vous aide à réaliser un investissement sécurisé en certifiant l’acte authentique de vente. Le service inclut des frais complémentaires qu’il est nécessaire d’ajouter au prix d’acquisition du bien immobilier. pour un achat dans le neuf, les frais sont moins élevés que l’ancien. Leur pourcentage varie entre 2 et 3 % et ils incluent les taxes et impôts.

Les impôts et taxes

Ce sont les frais encaissés par l’officier public pour le compte du trésor public. Ces frais incluent les droits d’enregistrement, les droits de mutation et la TVA. Pour l’achat d’une maison neuve en VEFA, vous devez payer une taxe de publicité foncière et une TVA de 20 %. Ces frais sont semblables à ceux d’un appartement neuf qu’une maison neuve.

Les débours

Ce sont des frais payés à l’avance par le notaire en contrepartie de ses prestations. Ces frais seront remboursés par la suite en ajout de ses frais d’intervention.

Les frais du notaire

Les frais de notaire intègrent les émoluments et les honoraires. Le notaire fixe ses honoraires et négocie avec le client. Les émoluments quant à eux sont proportionnels sont calculés selon un taux à valeur énoncée dans l’acte de vente. En fonction du client, l’officier public peut accorder une remiser sur ces émoluments proportionnels dans le cadre d’une acquisition immobilière.  

Malgré ses frais supplémentaires, l’achat dans le neuf présente de nombreux avantages tels que cités sur https://www.agenceimmobilierefnaim.fr/.

Les frais relatifs à l’emprunt pour le neuf

Il faut tenir compte de certains frais relatifs à la souscription de l’emprunt malgré le taux de crédit faible. Ces frais concernant l’assurance emprunteur souvent imposée à la banque prêteuse. En fonction du contrat choisi et du profil de l’emprunteur, le taux d’assurance varie de 0,1 à 0,9 %. Il faut ajouter des frais de dossier ainsi qu’une garantie pour prévenir une défaillance éventuelle.

Les frais d’agence immobilière

Pour un achat immobilier dans le neuf, il est possible de solliciter les services d’une agence immobilière. Dans ce cas, vous devez prévoir une commission ou honoraires que vous pouvez négocier avec l’agent immobilier.

Les frais post-achat

Pour l’acquisition d’une résidence neuve, vous devez payer des charges de copropriété réservés à l’entretien des parties communes. C’est le budget prévisionnel préparé par le syndic et voté par l’assemblée générale qui s’occupe de la fixation du montant des charges. La taxe foncière d’habitation doit être payé dès la signature de l’acte de vente. Mais s’il s’agit d’un logement neuf, vous pouvez profiter d’une exonération d’impôts temporaire sur une période de deux ans en fonction des communes. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *